8 et 20 $: Cuisses de poulet braisées à la sauce aux champignons

Là où j'habite, dans la région de la baie de San Francisco, le temps a été froid et humide, ce qui me met d'humeur pour une nourriture chaude et douillette. Le braisage est en règle à cette période de l'année.

J'aime particulièrement cette recette de cuisses de poulet à la sauce aux champignons quand il fait froid, mais le plat est un habitué de mon répertoire toute l'année. Comme une petite robe noire, le poulet peut être habillé en haut ou en bas selon l'occasion. Vous pouvez garder votre repas léger et l'associer à une simple salade verte, ou le servir avec du riz, des pommes de terre ou des pâtes. Donnez votre propre touche en changeant les herbes et les assaisonnements, en ajoutant des légumes ou en optant pour un vin blanc dans la sauce pour une saveur plus vive. Il est également simple d'agrandir ou de réduire les portions selon les besoins.



Les cuisses de poulet sont assez basses sur le compteur de bruit. Ils sont pleins de saveur et extrêmement indulgents, car ils ne sèchent pas aussi rapidement que la viande de poitrine si elle est trop cuite. La beauté du braisage est que, une fois que vous avez mis les choses en marche, la plupart du temps de cuisson est sans intervention. (J'ai préparé cette version entièrement sur la cuisinière, mais vous pouvez terminer les 30 dernières minutes de cuisson dans un four réglé à 350 ° F, si vous préférez.)

Si vous êtes très soucieux de votre santé et que vous surveillez de près votre apport en matières grasses et en calories, vous pouvez retirer la peau du poulet avant (ou après) la cuisson. Assurez-vous simplement de réduire le temps de cuisson pendant la saisie si vous enlevez la peau au préalable.

Ce plat est tout aussi polyvalent en ce qui concerne les accords mets et vins. Le temps froid m'avait mis d'humeur pour un rouge, alors j'ai cherché un vin avec un peu de terreur pour correspondre aux champignons et aux tanins modérés qui ne domineraient pas le poulet. C'est certainement le territoire du Pinot Noir, mais je voulais essayer d'autres options.



Mon mari et moi avons dégusté un Côtes du Rhône rouge - un assemblage de Grenache, Syrah, Mourvèdre et plus - et un Dolcetto, de Dogliani dans la région du Piémont en Italie. Les deux ont très bien fonctionné avec le poulet, et nous avons fait plusieurs allers-retours avant de choisir un favori. Les Côtes du Rhône avaient des notes de prune et de baies, plus un saupoudrage de cacao et de poivre noir qui ressortait davantage avec la nourriture. Avec le repas, il est apparu aussi légèrement plus riche que le rouge italien, d'autant plus que le vin s'est ouvert.

En plus de ses notes de cerise noire et de baies, le Dogliani avait un peu plus de terre et de tabac dans le profil, ce qui complétait et ajoutait de la profondeur aux saveurs de la nourriture. La structure avait un peu de muscle, mais pas assez pour dominer la nourriture, et l'acidité vive sous-jacente du vin a également apporté un peu de l'élévation aux saveurs. En fin de compte, nous avons choisi ce produit comme favori parce que, comme mon mari l'a dit, c'était une plus grande «force dans le repas».

Cuisses de poulet braisées à la sauce aux champignons


Associez-le à un Dolcetto du Piémont, tel que Luigi Einaudi Dogliani 2014 (88 points, 17 $).




Temps de préparation: 5 minutes
Temps de cuisson: 65 à 70 minutes
Temps de cuisson actif: 30 minutes
Temps total: 70 à 75 minutes
Coûts approximatifs de la nourriture: 14 $

  • 6-8 cuisses de poulet
  • Le sel
  • Poivre fraîchement moulu
  • Huile de cuisson
  • 20 onces de champignons crimini pré-tranchés
  • 2 cuillères à soupe de farine
  • 1 petit oignon, coupé en dés (environ 1 tasse)
  • 3-4 gousses d'ail, coupées en dés
  • 1/2 tasse de vin rouge
  • 1 1/2 tasse de bouillon de poulet
  • 1-2 cuillères à soupe de persil haché, plus 2-3 tiges
  • 1 cuillère à soupe de thym haché, plus 2-3 brins

1. Assaisonnez bien le poulet avec du sel et du poivre. Graisser une grande casserole ou un faitout avec de l'huile de cuisson (ajouter un peu plus si vous cuisinez sans les peaux) et placer à feu moyen-vif. Lorsque la poêle est chaude, ajoutez les cuisses de poulet côté peau vers le bas, en prenant soin de ne pas surcharger la poêle, et faites saisir jusqu'à ce que la peau soit d'un brun doré foncé, environ 6 à 7 minutes. Retourner et saisir sur le deuxième côté pendant 3 à 4 minutes. Retirez le poulet de la poêle.

2. Ajouter les champignons dans la poêle, saupoudrer des 2 cuillères à soupe de farine, mélanger pour bien les enrober et cuire 2 à 3 minutes. Déglacer la casserole avec de l'eau, du bouillon de poulet ou du vin supplémentaire, en raclant les morceaux dorés.

3. Ajouter les oignons, assaisonner de sel et de poivre et poursuivre la cuisson jusqu'à ce que les oignons commencent à ramollir, environ 8 à 10 minutes. Ajouter l'ail et cuire pendant une autre minute. Ajouter le vin, le bouillon de volaille, les tiges de persil et les brins de thym. Porter à ébullition, puis réduire à ébullition et cuire le mélange quelques minutes pour réduire la sauce et lui permettre d'épaissir. Il doit être un peu plus lâche que l'épaisseur finale souhaitée.

4. Une fois que la sauce a commencé à épaissir, remettez les cuisses de poulet dans la poêle, couvrez et laissez mijoter à feu moyen-doux pendant 30 à 35 minutes. Avant de terminer, vérifiez si la sauce recouvre le dos d'une cuillère sinon, faites cuire à découvert pendant les 5 à 10 dernières minutes. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

5. Retirez les tiges de persil et les brins de thym. Garnir de persil et de thym hachés et servir avec une salade verte ou la fécule de votre choix. Pour 6 à 8 personnes.