Le pionnier du vin mousseux californien Barry Sterling, fondateur d'Iron Horse Vineyards, décède à 90 ans

Barry Sterling, pionnier du vin mousseux en Californie, fondateur et propriétaire de Sonoma’s Vignobles Iron Horse , est décédé dimanche 26 juillet de causes naturelles à son domicile de Sébastopol, en Californie. Il avait 90 ans.

Certains vignerons sont nés à la vigne, destinés à une vie viticole. D'autres mènent des carrières fascinantes dans d'autres milieux avant de trouver du vin. Sterling faisait partie de ces derniers.



Né le 25 octobre 1929, ce natif de Los Angeles a étudié le droit à l’université de Stanford et a obtenu son diplôme dans la même promotion que les futurs juges de la Cour suprême William Rehnquist et Sandra Day O’Connor. C’est aussi là qu’il a rencontré sa femme, Audrey, alors étudiante à Stanford.

Les deux se sont mariés en 1952 et Sterling a commencé sa carrière dans l'armée. Les jeunes mariés ont déménagé à Charlottesville, en Virginie, puis à Washington, D.C., où Sterling a servi dans le corps du juge-avocat général et a aidé le personnel juridique du ministère de la Défense lors des audiences Army-McCarthy. Deux ans plus tard, le couple a déménagé à Los Angeles et Sterling a ouvert son propre cabinet d'avocats.

Au milieu des années 1960, Barry et Audrey ont visité l'Europe et ont rapidement adopté la joie de vivre de Paris, à tel point que la famille Sterling a déménagé en France en 1967. Les Sterlings ont aimé visiter les régions viticoles tout en vivant en France, et en tant que leur cave gonflée de quelques-uns des meilleurs vins de France, l'idée de faire du vin a commencé à piquer leur intérêt. Ils ont envisagé d'acheter un château français, mais la famille a finalement déménagé en Californie.



En 1976, Sterling est tombé par hasard sur une maison gothique charpentière du XIXe siècle près de Sébastopol. Il y avait des vignes plantées, propriété de Rodney Strong, mais pas de cave. Ils sont tombés amoureux de la propriété et, après avoir dégusté des vins issus du raisin, Sterling savait que c'était là que son nouveau rêve de faire du vin allait commencer.

calories dans une tasse de vin rouge

La cave a ouvert ses portes en 1979, à l'occasion du 50e anniversaire de Sterling. Son objectif était d'élaborer des vins de style bourguignon comme ceux qui remplissaient sa cave de 10 000 bouteilles. Cependant, il a fait un détour par le vin mousseux lorsqu'un ami proche l'a encouragé à le considérer. Après avoir dégusté plusieurs bouteilles de champagne, Sterling a décidé de faire les deux.

Iron Horse, un pionnier de la Green Valley isolée de Russian River Valley, a été parmi les premiers producteurs de vin mousseux de Californie. Iron Horse a été servi lors des réunions au sommet de Genève entre le président américain Ronald Reagan et le secrétaire général soviétique Mikhail Gorbatchev qui ont mis fin à la guerre froide, et le vin est resté un habitué des dîners et des réceptions de la Maison Blanche depuis. Aujourd'hui, la cave produit près de 30 000 caisses par an, avec plus de la moitié de la production dédiée au vin mousseux. La fille de Barry et Audrey, Joy, est maintenant PDG d'Iron Horse et son fils Laurence est directeur des opérations.



«J'ai rencontré Barry et sa famille dans les années 1980», a déclaré Marimar Torres, fondateur de Marimar Estate. Spectateur du vin . «Ils étaient le seul domaine viticole dans cette région, et très désireux de promouvoir la Vallée Verte comme une grande région viticole. Lui et Audrey étaient toujours très gentils, m'accueillant chez eux pour le déjeuner, que ce soit moi-même ou quand il y avait quelqu'un qu'ils voulaient que je voie - comme une fois pour un déjeuner avec Jacques Pépin et Julia Child. Ils ont également parrainé de grandes idées comme le Jour de la Terre dans leur cave, organisé des déjeuners La Paulée pour la communauté, organisé des repas de récolte dont je me souviens très bien et bien d'autres au fil des ans.

Sterling à la voix douce, humble et déterminée portait toujours un grand sourire et un scintillement jovial derrière ses lunettes. Le voyageur du monde, collectionneur d'art et d'antiquités, philanthrope, maître jardinier, mari aimant et père laisse dans le deuil sa femme, Audrey, ses enfants, Joy, Laurence et Terry, ses petits-enfants Justine, Mike, Barrie et Joseph, son arrière-petit-fils Calvin neveux et nièces Rand, Pamela, Scott, Susan et Judy Sterling, et beau-frère et belle-soeur Bert et Joan Shapiro.