Fondateurs de Cornerstone Split; Le vigneron du producteur de Napa Cabernet lance de nouveaux projets

Le partenariat de trois hommes derrière le célèbre producteur de cabernet Napa Valley Caves Cornerstone s'est effondré. Bien que le différend n'ait pas encore été définitivement résolu, le vigneron Bruce Scotland, qui détient toujours un tiers de la cave, se concentrera désormais sur d'autres projets dans la Napa Valley et l'Oregon.

Les cofondateurs Mike Dragutsky et David Sloas, tous deux médecins à Memphis, au Tennessee, n'étaient pas satisfaits de la gestion écossaise de Cornerstone ou de ses objectifs pour l'entreprise. «Nous voulions nous concentrer sur les vins haut de gamme de Howell Mountain», a déclaré Dragutsky, qui a financé la société avec Sloas. 'Bruce voulait se concentrer davantage sur Cal-Itals, ce que nous pensions n'était pas la meilleure [idée].'

Sloas et Dragutsky continueront d'exploiter Cornerstone Cellars. Ils ont embauché la vigneronne-conseil Celia Masyczek, qui élabore les vins pour Vignobles Hartwell dans le district de Stags Leap à Napa, pour superviser la production. Elle supervisera les assemblages des millésimes 1999 et 2000 et élaborera les vins 2001.

La pierre angulaire a commencé en 1991 lorsque Dragutsky, Sloas et l'Ecosse ont obtenu des raisins Cabernet du Beatty Ranch sur Howell Mountain. Dans le millésime 2000, la cave a produit un total de 1800 caisses de cabernet provenant de trois sites de Howell Mountain: les vignobles Cornerstone, Beatty Ranch et Black Sears, elle a également produit 650 caisses de Howell Mountain Zinfandel.

L'Écosse fabrique également deux autres labels, qui avaient été vaguement affiliés à Cornerstone: Tay, un mélange de Napa Valley Cabernet et L'Ecosse , ce qui lui permet d'explorer une gamme de cépages, dont le cabernet franc, le dolcetto, le pinot noir et la syrah.

Dans le millésime 2001, Cornerstone Cellars mettra en bouteille un seul Cabernet, du Cornerstone Vineyard, que la cave a acheté en 1996. L'Écosse mettra en bouteille les raisins achetés à Beatty Ranch et Black Sears sous sa nouvelle étiquette, Highlands.

L'Écosse s'attend à produire environ 1 700 caisses de Zinfandel et 1 100 caisses de Cabernet cette année, ainsi que 300 caisses de Syrah du vignoble Hozhoni dans les collines au-dessus de Sainte-Hélène. «L'idée même des Highlands est qu'elle provienne de hautes terres», a déclaré l'Écosse, soulignant qu'il choisit des sites à flanc de colline qui entraîneront des vignes stressées et de petites baies concentrées. Il sortira les premiers vins des Highlands fin 2003 et 2004.

Il se concentre également sur le pinot noir de l'Oregon. En décembre dernier, l'Écosse et quatre partenaires ont lancé Utopia Wines dans la vallée de Willamette. Ils ont acheté 20 acres, dont 11 seront plantés cet automne sur quatre clones de Pinot Noir.

Dragutsky dit que plus tôt cette année, lui et Sloas ont rejeté une offre de rachat de 5 millions de dollars de l'Ecosse et du Legacy Estates Group, qui acheté Freemark Abbey Winery à Napa en février dernier. Le prix offert aurait inclus les droits sur la marque Cornerstone, le vignoble Cornerstone de 6 acres (dont 4 acres sont plantés en cabernet) et l'inventaire des millésimes 1998, 1999 et 2000.

«Nous aurions réalisé des bénéfices [sur notre investissement initial]», a déclaré Dragutsky. «Mais j'aime être dans le domaine du vin, même de loin.

Cornerstone Cellars, qui utilise actuellement les installations de vinification du domaine familial Laird au nord de Napa, explorera d'autres sources potentielles de raisin Howell Mountain. À partir du millésime 1998, Dragutsky et Sloas lancent également un deuxième label, appelé Stepping Stone, qui sera élaboré avec des raisins non Howell Mountain et de nombreux vins exclus du label Cornerstone. En 1998, 750 caisses de cabernet sauvignon Stepping Stone ont été produites à partir du vignoble Mill Race à Yountville. Les prix devraient être d'environ 30 $ la bouteille.

# # #

Consultez nos évaluations récentes de Pierre angulaire vins.