Y a-t-il de la place pour le vin dans votre régime de soins de la peau?

Le vin n'est peut-être pas la première chose à considérer lorsque vous pensez aux soins de la peau, mais votre boisson préférée peut jouer un rôle important à la fois dans l'apparence et la santé du plus grand organe du corps. Des effets déshydratants de l'alcool aux produits de beauté infusés aux polyphénols du vin, Spectateur du vin a rassemblé des recherches récentes et consulté des experts dans le domaine pour explorer les liens entre le vin et la santé de la peau.

Préoccupations à court terme

Lorsque vous vous réveillez après une nuit à boire, vous pourriez ne pas vous sentir le plus frais possible. Cela est souvent dû à la déshydratation, l'un des principaux effets secondaires de la consommation d'alcool. Bien que certains des signes les plus évidents de déshydratation soient la soif, les maux de tête et les étourdissements, ils peuvent également apparaître dans votre peau.



«Boire de l'alcool déshydrate le corps et déshydrate la peau», a déclaré le Dr Debra Jaliman, dermatologue basée à New York et professeur de clinique adjoint de dermatologie à la Icahn School of Medicine de Mount Sinai, par e-mail. «Cela peut rendre la peau plus ridée et sèche. Cela peut aussi vous donner une apparence gonflée et gonflée. (Le sucre contenu dans le vin et les autres boissons alcoolisées peut également aggraver la déshydratation.)

L'alcool est un vasodilatateur, ce qui signifie que vos vaisseaux sanguins s'élargissent lorsque vous buvez. Ceci, combiné à la rétention d'eau due à la déshydratation, peut entraîner des poches dans certaines zones du corps, ainsi que l'obscurité dans les endroits où la peau est fine, comme sous vos yeux.

Une autre préoccupation commune pour les buveurs est rougeur , qui peut se manifester pour plusieurs raisons différentes. Le plus important est que certaines personnes, en particulier celles d'origine est-asiatique, manquent d'une enzyme appelée aldéhyde déshydrogénase 2 et ne sont donc pas capables de traiter l'un des sous-produits du métabolisme de l'alcool, l'acétaldéhyde. L'accumulation d'acétaldéhyde se traduit par une couleur rouge .



Il y a aussi un petit groupe de personnes dont le corps réagit à différents composants d'un vin, y compris sulfites, histamines et allergènes utilisé comme agents de clarification et de clarification tels que les blancs d'œufs (bien que il n'y a aucune preuve significative que ces agents restent à la fin du processus de vinification ). Les personnes souffrant de ces intolérances devraient consulter leur médecin pour savoir comment éviter ou traiter leurs symptômes.

Selon Jaliman, les rougeurs liées à l'alcool sont également fréquentes chez les personnes atteintes de rosacée, une maladie cutanée courante avec des symptômes qui peuvent aller et venir, y compris des joues rouges, des bosses ressemblant à de l'acné et des vaisseaux sanguins brisés. Bien que la recherche scientifique sur le sujet soit limitée, la National Rosacea Society classe le vin rouge comme le principal déclencheur d'alcool pour les poussées chez les personnes atteintes de la maladie. Cependant, une étude publiée l'année dernière dans le Journal de l'American Academy of Dermatology ont constaté que le vin blanc et les spiritueux étaient associés à un risque plus élevé de développer la rosacée, et non le vin rouge. Une enquête plus approfondie est nécessaire.

Bien sûr, tout le monde ne ressent pas tous les symptômes cutanés, et selon le Dr Tara Rao, dermatologue basée à New York, la plupart des symptômes proviennent d'une surconsommation. `` Si vous buvez avec modération, ce n'est pas souvent que vous constaterez beaucoup d'effets secondaires sur la peau, en particulier pour les personnes en bonne santé - les personnes qui boivent suffisamment d'eau chaque jour, mangent sainement, font de l'exercice, vont à voir leur médecin, obtenir leur examen physique, gérer leur tension artérielle et tous les facteurs de risque cardiovasculaires qu'ils présentent », a déclaré Rao. «Pour certaines personnes, [les effets sont] simplement temporaires lorsqu'ils retournent à un mode de vie plus modeste, ce genre de chose s'estompe.



Regard vers l'avenir: ralentir le vieillissement et identifier le risque de cancer

Certains effets du vin ne se limitent pas à la peau. S'il n'est pas étouffé dans l'œuf, une déshydratation répétée due à la consommation d'alcool peut intensifier le vieillissement, provoquant plus de ridules et des rides plus profondes. Cela dit, le corps est capable de se réhydrater assez rapidement, donc appliquer régulièrement une crème hydratante et de l'eau potable entre les verres de vin peut aider à garder ce problème à distance.

En fait, on pense que le vin rouge possède anti -propriétés de vieillissement , en grande partie grâce au resvératrol, le polyphénol présent dans les peaux de raisin et le vin rouge qui est devenu bien connu pour ses bienfaits pour la santé. En ce qui concerne la peau, le principal avantage du resvératrol est sa capacité à lutter contre les radicaux libres, les molécules instables qui proviennent de choses comme la pollution et les dommages causés par le soleil. Ces molécules créent un stress oxydatif dans le corps, ce qui peut entraîner des ridules, des rides plus grosses, des taches solaires, de la sécheresse et de la rugosité.

En tant qu'antioxydant, le resvératrol est capable de lutter contre le stress oxydatif et d'atténuer les dommages qu'il provoque dans l'organisme. Même si un verre de vin par jour ne va pas à lui seul repousser le processus de vieillissement naturel de votre corps, il pourrait aider lorsqu'il est combiné avec un mode de vie sain et des soins de la peau appropriés.

Un autre sous-produit de l'exposition au soleil? Cancer de la peau, le type de cancer le plus fréquemment diagnostiqué aux États-Unis. Une étude publiée en 2016 a révélé un lien entre le mélanome et l'alcool, en particulier le vin blanc , bien que les chercheurs n'aient pas trouvé de raison pour le lien.

`` Il y a beaucoup de confusion dans le monde du cancer de la peau en ce qui concerne l'alcool '', a déclaré Rao, soulignant que les résultats de l'étude `` ne sont que des corrélations, ils ne sont pas du tout des causes '', ce qui signifie qu'il existe de nombreuses explications pour expliquer pourquoi le vin blanc aurait pu sembler présenter le risque le plus élevé - certains aussi simples que des choix de style de vie comme boire du vin blanc au soleil. Actuellement, l'American Cancer Society ne répertorie aucun type d'alcool comme facteur de risque de mélanome.

D'un autre côté, des études antérieures ont examiné la capacité du resvératrol à lutter contre de nombreux types de cancer. Plus précisément, il a été montré pour réduire la croissance des mélanomes cutanés dans les boîtes de Pétri , et atténuer les dommages causés par les rayons ultraviolets chez les souris . Mais si les propriétés anticancéreuses du resvératrol sont prometteuses, des recherches supplémentaires sont nécessaires.

Soins de la peau et soins personnels

Ne roulez pas des yeux: bien que ce soit certainement un sujet à la mode ces derniers temps, les soins personnels sont devenus un pilier du monde de la santé et du bien-être, et une grande partie de cela comprend la gestion du stress. Le cortisol, connu sous le nom d '«hormone du stress», peut affecter la peau de nombreuses manières, notamment en aggravant l'acné, en accélérant le vieillissement et en déclenchant d'autres affections cutanées, telles que l'eczéma, la rosacée et le psoriasis. Le simple fait de boire du vin est connu pour être une pratique apaisante à la fin d'une journée stressante, et cela seul peut aider à réduire les niveaux de cortisol chez certaines personnes.

Et des études récentes ont montré que les composés de vin rouge tels que resvératrol , acide dihydrocaféique (DHCA) et malvidin-3’-O-glucoside (mal-gluc) peut être en mesure de lutter contre les problèmes de santé mentale liés au stress. Ceci, à son tour, peut protéger la peau de ces problèmes courants liés au stress.

L'industrie cosmétique a également embrassé la beauté du vin. La vinothérapie - des cures thermales thérapeutiques utilisant du vin et des produits du raisin - est pratiquée depuis des siècles, mais au cours des dernières décennies, elle a gagné le grand public, en grande partie grâce à Caudalie, la société de soins de la peau et spa fondée par Mathilde Cathiard-Thomas , fille de Bordeaux Château Smith-Haut-Lafitte propriétaires Florence et Daniel Cathiard. Le spa propose des soins tels que des enveloppements corporels au merlot pour la relaxation, des massages d'hydratation aux raisins frais et un soin du visage anti-âge «Premier Cru» contenant les ingrédients actifs brevetés de la société. D'autres entreprises du monde entier ont pris de l'ampleur, vous pouvez maintenant avoir une `` expérience de bain de vin '' (avec une baignoire remplie de concentré de raisin sans alcool) à New York pour 450 $.

Mais vous n'avez pas besoin de faire des folies lors d'un week-end spa luxueux pour que votre peau puisse absorber les bienfaits des composés dérivés du vin et du raisin. Caudalie et de nombreuses autres sociétés de cosmétiques proposent une large gamme de produits topiques de soins de la peau contenant du resvératrol, de l'huile de pépins de raisin, de la sève de vigne et d'autres composés.

Angela Caglia, une esthéticienne célèbre basée à Los Angeles et propriétaire d'une ligne de soins de la peau éponyme, a déclaré Spectateur du vin que même si l'utilisation de composés dérivés du vin et du raisin dans les produits peut être coûteuse, ils constituent d'excellentes alternatives naturelles aux produits chimiques tels que la diméthicone et le butylène glycol, ils possèdent également des avantages que d'autres ingrédients n'ont pas.

«Le resvératrol est un antioxydant puissant et il protège notre propre fonction de barrière», a déclaré Caglia, faisant référence à la couche la plus externe de la peau qui retient l'humidité et les nutriments, ainsi que les bactéries et les irritants. «De plus, les pépins de raisin sont une excellente source de vitamines C et E… qui améliorent la texture de la peau et atténuent les signes du vieillissement. La recherche a montré que lorsque l'extrait de pépins de raisin est appliqué sur la peau avant l'exposition aux UV, les composés ont une sorte d'effet écran solaire, ce qui peut aider à réduire les rougeurs et les dommages aux cellules.

Le Dr Joshua Zeichner, directeur de la recherche cosmétique et clinique en dermatologie à l'hôpital Mount Sinai, est d'accord avec Caglia. «Les antioxydants topiques sont un pilier du traitement du vieillissement cutané», a-t-il déclaré par e-mail. «Les antioxydants sont comme des extincteurs qui éteignent l'inflammation causée par les dommages causés par les radicaux libres. Je recommande généralement de les appliquer le matin en couches sous votre crème solaire. Il a également ajouté que les suppléments oraux de resvératrol `` peuvent également être bénéfiques en empêchant les dommages causés par les radicaux libres à la peau de l'intérieur vers l'extérieur ''.

Bien entendu, ces produits ne doivent pas remplacer les soins de la peau et la protection solaire traditionnels - tout comme le vin ne doit pas remplacer l'eau - et les patients ayant des questions spécifiques sur la santé de la peau doivent consulter un médecin pour obtenir des conseils personnalisés. Cela dit, pour la plupart des gens, prendre un verre de vin tout en appliquant une crème hydratante infusée au resvératrol ne fera pas de mal et, combiné à des soins de la peau appropriés et à d'autres habitudes de vie saines, cela pourrait en fait donner à votre peau un coup de pouce supplémentaire.


Vous voulez en savoir plus sur la façon dont le vin peut faire partie d'un mode de vie sain? S'inscrire pour Spectateur du vin Le bulletin électronique gratuit Wine & Healthy Living et recevez les dernières nouvelles sur la santé, des recettes de bien-être, des conseils de bien-être et plus encore directement dans votre boîte de réception toutes les deux semaines!