Un goût rare d'aigle hurlant

Mon premier séminaire au Festival du vin et de la gastronomie de South Beach était une verticale de six millésimes de Aigle hurlant , le cabernet culte de Napa Valley. Quelle belle façon de démarrer le week-end.

Représentant la cave était Ursula Hermacinski, la responsable marketing de Screaming Eagle et Jonata, les projets de cave de Charles Banks et Stan Kroenke . Matt Dees, le vigneron de Jonata, s'est également joint à nous pour présenter le séminaire et la dégustation à 24 amateurs de vin enthousiastes qui ont payé 1 000 $ pour y assister.

«Le secret de notre succès est que personne ne sait à quoi ressemble le vin», a commencé Hermacinski, faisant référence au fait que la rareté de Screaming Eagle empêche la plupart des amateurs de vin de goûter le vin.

En fait, à part quelques gorgées de Screaming Eagle au Grand Dégustation du Wine Spectator au Wine Experiences au fil des ans, je n’ai goûté le vin qu’une seule fois. En 2006, à la Expérience du vin de Californie à San Francisco, Banks a présenté le millésime 2002 lors d'un séminaire de Napa Valley Cabernets. Les dégustations verticales du vin sont extrêmement rares. Mon collègue James Laube a passé en revue tous les millésimes à la sortie en 2005 qu'il a dégustés 10 millésimes de 1992 à 2002.

Screaming Eagle était fondé par Jean Phillips au début des années 90. La majeure partie de la récolte du vignoble d'Oakville de 55 acres a été vendue à d'autres établissements vinicoles, mais Phillips a conservé une parcelle de premier ordre d'environ un acre de cabernet sauvignon, avec du merlot et du cabernet franc, pour elle-même. Elle a sorti 175 caisses du millésime 1992 en 1995, facturant 50 $.

Ce vin est devenu le symbole des cabernets cultes de Napa. En deux ans, il s'est vendu 650 $ aux enchères et à la fin de 2007, il a culminé à près de 7 000 $ la bouteille.

En 2006, Phillips a vendu Screaming Eagle à Banks et Kroenke. Elle a été surprise par le succès de son vin, et comme Hermacinski l'a raconté aux participants, «elle a fait le tour de la fusée et a dit que ça suffit.



Les nouveaux vignerons de Screaming Eagle ont assemblé le 2005.

Heidi Peterson-Barrett a été le vigneron consultant sur les douze premiers millésimes. Lorsque la cave a été vendue, le 2004 était encore en barrique. La nouvelle équipe, avec Andy Erickson comme vigneron à plein temps et Michel Rolland comme consultant, a peaufiné l'assemblage. Ils ont également assemblé le 2005. Selon Hermacinski, ils recherchent plus de profondeur au milieu de la bouche.

Les vins ont été versés environ 45 minutes à une heure avant de les déguster, sans aveugle.

Voici mes notes:

1998: Celui-ci s'est adouci, montrant des arômes et des saveurs de prune, de cèdre et d'épices, avec un léger élément herbacé au départ. Frais et élégant, il a encore des tanins fermes, mais équilibrés, avec une belle longueur. Pour y revenir à la fin du séminaire, c'était très bordelais. 90 points, non aveugle.

1999: C'est très riche et beaucoup plus jeune par rapport au 1998. Très fruité, offrant des notes de prune et de cerise sur un profil puissant et concentré. Goût encore de fruit primaire, avec un milieu de bouche doux et une excellente finale. 96 points, non aveugle.

2002: Une touche d'herbes dans l'arôme laisse place à des saveurs de cerise, de cassis et de sauge. Les tanins sont plus affirmés, mais cela reste élégant, avec concentration et intensité. 95 points, non aveugle.



2003: Très mûr, voire trop mûr au nez, mais plus frais en bouche, avec des saveurs de prune et de confiture de cerise. Les tanins sont moins intégrés dans ce vin et malgré sa longueur, il semble moins complexe que les autres millésimes. 91 points, non aveugle.

2004: Les arômes et les saveurs de café, d'olive noire et de sauge sont complexes, et c'est un milieu de bouche très doux. Il a une longueur et une concentration fines. Plus poli et raffiné que les millésimes précédents. 94 points, non aveugle.

2005: C'est intense, mais élégant et plein d'arômes et de saveurs d'herbes fraîches, de menthe, de cerise et de cassis. Les notes douces de fruits persistent du début à la fin, là où l'arrière-goût est expansif. Excellente harmonie et équilibre. 95 points, non aveugle.