Saint-Émilion publie une nouvelle classification surprenante

Après six ans de querelles juridiques, Saint-Emilion a un nouveau classement des meilleurs producteurs de vin. L'INAO ( Institut National des Appellations d'Origine ), l'organisme en charge des appellations françaises, a annoncé la dernière liste des meilleures propriétés le 6 septembre. Une procédure de classement remaniée a produit beaucoup de surprises, comme plusieurs propriétés qui ont été connues pour l'innovation (et pour ébouriffer les plumes des producteurs traditionnels) ces derniers temps années ont été promues.

Deux des plus doux triomphes sont venus au Château Pavie et au Château Angélus, tous deux rejoignant Château Ausone et Château Cheval-Blanc dans la catégorie supérieure - Premier Grand Cru Classé A. «Quand j'ai ouvert la lettre ce matin, mes mains tremblaient un peu. Ce fut un moment d'émotion puissante », a déclaré Gerard Perse, propriétaire de Pavie. Spectateur du vin . «Nous sommes ici depuis 20 ans, et je suis assis ici en pensant à notre parcours et à toutes les personnes qui nous ont aidés à arriver là où nous sommes. Vous ne le faites pas seul. »



Contrairement aux membres de la célèbre classification de 1855 du Médoc et des Graves, les producteurs de Saint-Émilion révisent leur classement tous les 10 ans. Mais cela a conduit à des problèmes: lorsque l'INAO a annoncé le classement de 2006, les propriétés rétrogradées ont poursuivi en justice. Le classement a été annulé par les tribunaux, puis rétabli en partie.

Afin d'éviter le même mélodrame, le classement 2012 diffère considérablement. Afin d'éviter toute odeur de conflit d'intérêts, l'INAO a sous-traité les dégustations et les contrôles à des groupes indépendants. Le Syndicat des Vins de Saint-Emilion et le commerce des vins de Bordeaux ne sont plus impliqués. Les membres de la commission de sept personnes sont originaires de Bourgogne, de la vallée du Rhône, de la Champagne, de la vallée de la Loire et de la Provence.

De plus, il n'y a plus de nombre fixe de châteaux pouvant être classés. Pendant la période d'examen, les domaines sont classés, sur une échelle de 20, sur quatre critères: dégustation, réputation, caractéristiques du vignoble et des infrastructures, viticulture et vinification.



There are three rankings: Grand Cru Classé, Premier Grand Cru Classé B and Premier Grand Cru Classé A, with the latter being the best. (St.-Emilion Grand Cru is an appellation, not a classification.) Of the 96 applicants, 68 asked to be recognized as Grand Cru Classé and 28 as Premier Grand Cru Classé. Eighty-two got their wish, including 64 Grands Crus Classés and 18 Premiers Grands Crus Classés.

combien font 5 oz de vin

«Le nombre de Premier Grand Cru Classé A - quatre - était un peu une surprise», a déclaré Jean-Louis Buer, directeur de l'INAO. Spectateur du vin . «Cela montre une vraie dynamique. Il en va de même pour le nombre de nouveaux entrants en Premier Grand Cru Classé B. Il montre dynamisme, travail, investissement et amélioration de la qualité à Saint-Emilion. Tout cela est bon pour le consommateur. »

Les Châteaux Canon-La-Gaffelière, La Mondotte, Larcis-Ducasse et Valandraud sont élevés au rang de Premier Grand Cru Classé B. C'est la première fois que La Mondotte et Valandraud sont classés.



«Ils ont beaucoup de courage pour classer une cave Premier Grand Cru Classé qui n'a jamais été classée», a déclaré Stephan Von Neipperg, propriétaire de La Mondotte et Canon-La-Gaffelière. Il a remis en question l'importance de la classification dans le passé. Il dit que c'est important sur certains marchés, pas tellement sur d'autres, mais que c'était vraiment important pour son personnel et sa famille.

Jean-Luc Thunevin, copropriétaire de Valandraud, a souffert un moment ou deux d'inquiétude en juin lorsque la commission a remis en question l'homogénéité de ses parcelles, il a donc accepté de réduire la surface classée de 3,7 acres à 22 acres. «C’est la première fois que je réussis à un examen, donc je suis content», a-t-il plaisanté.

Pour l'homme d'affaires suisse Silvio Denz, propriétaire de Faugères et de Peby-Faugères, tous deux élevés au rang de Grand Cru Classé pour la première fois, ce fut un moment grisant. «Avoir une seule classée est formidable, à la fois classé, c'est incroyable», a déclaré Denz.

La classification permet d'ouvrir les portes aux distributeurs qui ne traitent que des cultures classées et augmente la valeur des terres, mais les producteurs disent que les hausses de prix seront graduelles. «Vous ne pouvez pas vous réveiller le lendemain matin après avoir été classé et augmenter vos prix. Les consommateurs n'accepteront pas cela », a déclaré Perse, ajoutant que cela pourrait prendre des années avant que Pavie n'atteigne les prix de première croissance.

Certaines propriétés précédemment classées ont été laissées de côté, notamment Châteaus Bergat, Cadet-Piola, Corbin-Michotte, Haut Corbin, Matras, Magdelaine, La Tour du Pin Figeac (Giraud-Bélivier) et La Tour du Pin Figeac Moueix (alias La Tour du Pin ). Mais plusieurs de ces propriétés ont été fusionnées avec d'autres ces dernières années.

Bien sûr, dans une autre décennie, tout peut changer, ce qui est au cœur du classement de Saint-Émilion. L'idée est que tant les consommateurs que les vignerons bénéficient d'un système qui fait pression sur les vignerons du haut pour maintenir la qualité par peur de rétrogradation et donne aux vignerons du bas de gamme une chance d'améliorer leur position. Théoriquement, cela signifie également qu'entre les classifications, un domaine ne peut pas acheter des biens médiocres terroir , diluer leur classifié cru avec un vin de qualité inférieure et le vendre comme un cru classé

«Je suis fier d’être à Saint-Émilion, où nous avons le courage et la force de nous remettre en question tous les 10 ans et de reconnaître le travail accompli par les domaines», a déclaré Perse.