Wine Talk: Alexander Payne

Dans son dernier film, De côté , dont la sortie est prévue pour octobre, le réalisateur Alexander Payne ( Élection À propos de Schmidt ) explore la tragicomédie de la quarantaine dans le contexte saisissant de la vallée de Santa Ynez, dans le comté de Santa Barbara en Californie. Basé sur le roman de Rex Pickett, le film suit deux copains - Miles (interprété par Paul Giamatti), un écrivain en difficulté et fanatique de Pinot Noir, et Jack (Thomas Haden Church), un acteur ancien et ignorant du vin - pendant une semaine. voyage de dégustation de vins, un dernier hourra avant que Jack se marie. Le film présente des vignobles bien connus tels que Au Bon Climat, Foxen, Sanford et Sea Smoke. Payne, un fan nouvellement converti de Santa Barbara Pinot Noir, a été interviewé par le rédacteur adjoint de Wine Spectator Online, Nick Fauchald.

Wine Spectator: Comment vous êtes-vous intéressé au vin pour la première fois?
Alexander Payne: Au début des années 90, avant de faire mon premier long métrage, l'un de mes débouchés créatifs était la cuisine. Plus je cuisinais, plus je découvrais comment marier le vin avec la nourriture. Puis, lorsque j'ai reçu le chèque de mon tout premier contrat de cinéma, j'ai consacré environ 5 000 $ à l'achat de vin. J'ai acheté beaucoup de cabernet de Californie 88, 89 et 90 et 85, 87 et 88. La bouteille spécifique qui m'a poussé au vin était une '88 Sassicaia. Quand je l'ai goûté, j'ai dit: «Je ne savais pas que le vin pouvait faire ça. J'ai en fait utilisé ce vin dans le film: c'est la même bouteille qui transforme le personnage de Virginia Madsen en vin. Quand je l'ai choisie pour le rôle, je lui ai donné une bouteille pour qu'elle puisse en faire l'expérience par elle-même.

WS: Travailler sur le film vous a-t-il donné le virus du Pinot Noir?
AP: Curieusement, je n'avais pas beaucoup approché le pinot noir avant le film, mais j'ai déménagé dans la vallée de Santa Ynez pendant l'été avant de filmer dans des lieux de repérage et de goûter dans presque tous les vignobles du comté de Santa Barbara. Je suis venu pour vraiment apprécier le Pinot Noir et la Syrah, en particulier les vins les plus jeunes.

WS: Quelle perception avez-vous de Santa Barbara en repérant les lieux?
AP: Le comté de Santa Barbara n'est pas tout à fait comme Napa ou Sonoma, où chaque vignoble aspire à une sorte de grandeur. Il y a un large éventail de vignobles là-bas, des plus petits comme Foxen et Sanford aux vignobles plus grands et plus touristiques comme Firestone et Fess Parker. Autant le film est une histoire, autant je voulais que ce soit une carte postale de la région viticole de Santa Barbara.

WS: Y a-t-il des défis propres au tournage dans la région viticole?
AP: Le plus grand défi était de s'assurer que les raisins étaient toujours sur les vignes. Nous n'avons commencé le tournage que fin septembre et la récolte était précoce cette année-là. Nous avons en fait payé Firestone pour ne pas cueillir deux rangées de raisins afin de pouvoir filmer une scène parmi les vignes. L'avantage est que nous avons obtenu des images fantastiques de cueilleurs travaillant dans les vignobles.