Entretien sur le vin: Ridley Scott

Né à Northumberland, en Angleterre, Ridley Scott, 68 ans, est l'un des cinéastes les plus influents et prolifiques de notre temps. Son premier long métrage, Les duellistes (1977), a remporté le Grand Prix du Jury au Festival de Cannes. Son deuxième, Extraterrestre (1979), a remporté l'Oscar des effets spéciaux. Blade Runner (1982), Faucon noir vers le bas (2001) et Royaume du Paradis (2005) sont parmi ses nombreux crédits, et en 2000, son épopée Gladiateur a rapporté 450 millions de dollars et remporté cinq Oscars, dont celui du meilleur film. Scott a produit et réalisé le plus récemment Une bonne année , avec Russell Crowe, basé sur le roman de Peter Mayle du même nom. Scott, qui a été fait chevalier par la reine d'Angleterre en 2003, vit à Londres et possède une maison et un vignoble de 20 acres dans le Luberon.

le porto est-il servi frais

Wine Spectator: Quand et comment vous êtes-vous intéressé au vin pour la première fois?
Ridley Scott: Je ne suis pas un connaisseur. Je ne suis que le buveur de vin moyen qui possède un vignoble. Mais je me suis intéressé pour la première fois il y a 39 ans à Londres, en travaillant dans la publicité, quand j'ai dû faire tous ces déjeuners de vente. J'ai toujours bu du vin à la maison. Il y a d'abord eu du vin et de la bière, puis la bière a disparu. La seule chose qui reste dans la maison est le vin et la vodka. Je suppose que ma connaissance du vin vient de 35 ou 40 ans d'absorption.



WS: Parlez-nous de votre vignoble dans le Luberon.
RS: J'ai eu la maison il y a environ 15 ans, et le vignoble était en place lorsque j'ai acheté la maison. Ils avaient tout replanté cinq ans auparavant, donc pour le moment, il arrive bien à maturité. Je cultive de la Syrah et je vends à la coopérative, la Vinicol. Ils viennent avec leurs machines et les emportent. Maintenant, nous décidons si nous voulons commencer à faire notre propre pressage, nos propres bouteilles et étiquettes. Je suis sur le point de franchir cette étape. Nous recevons environ 55 000 bouteilles et je suis satisfait de notre situation, en termes de volume. Je ne suis pas le spécialiste des connaissances à ce sujet, mais je travaille avec un expert.

WS: Depuis que vous êtes en Provence, comment les vins régionaux ont-ils évolué?
RS: J'ai passé quatre mois dans le Luberon à tourner Une bonne année et c'est le plus de temps que j'aie jamais passé là-bas. Et il semble définitivement que les gens accordent plus d'attention à la qualité des vins. Vous avez toujours eu les grands vignobles classiques - Châteauneuf est à seulement 42 km - mais maintenant il y a plus de vignobles de charme autour. Le mouvement semble être vers des vignobles plus petits, qui sont moins paralysants financièrement si les choses tournent mal ou s'il y a une mauvaise saison. Et la connaissance complète ce qui se passe lors d'une mauvaise saison. Aujourd'hui, il semble que nous savons comment sauver la situation, dans une certaine mesure.

WS: Collectez-vous du vin?
RS: Non, je bois trop vite. Je fais partie de ces idiots qui auraient pu collectionner mais j'ai été occupé à faire autre chose. C'est idiot… mais ça y est.



nouveau monde vs vin du vieux monde

WS: Au restaurant, quels vins vous plaisent?
RS: Je gravite automatiquement vers Bordeaux, mais je vais certainement chercher pour voir s'il y a des étiquettes Luberon sur la liste.

WS: Quelle est votre expérience œnologique récente la plus mémorable?
RS: L'expérience du tournage Une bonne année lors des vendanges au Château la Canorgue, à Bonnieux, c'était merveilleux. Le propriétaire, Jean-Pierre Margan, fait d'excellents vins rouges et blancs, et son rosé est également devenu extrêmement populaire. Être là, se rapprocher et voir comment il le fait, c'était génial. Il fait tout de manière organique, ce que j'aimerais faire. Il possède environ 100 acres de vignes et il est très satisfait de la récolte de cette année. J'ai adoré l'ambiance - le château en lui-même est spectaculaire - et être à huit kilomètres de chez moi était super. L'automne est une très, très belle période dans le Luberon.